samedi 27 mai 2017

LE SILENCE DES LAMPADAIRES de Bobby PAUL (Haïti).



dans la nuit noire et insomniaque 
mystérieux et lumineux 
le silence des lampadaires 
au réveil dans un petit  bol chinois 
je déguste le jus de leurs ombres



























Bobby PAUL

2017

MONSANTO.

Des documents récemment révélés au grand jour prouvent que Monsanto est au courant depuis près de 20 ans que l’ingrédient principal du Roundup est cancérogène.


Pouvez-vous faire un don de 1 € afin d'empêcher la fusion Bayer-Monsanto qui engendrerait un monstre toxique contrôlant notre alimentation de la graine à l'assiette?








En mars dernier, un juge a ordonné à Monsanto de déclassifier 250 pages de documents internes. Ces documents révèlent les pratiques quasi-criminelles de Monsanto : la multinationale du toxique sait depuis 17 ans que le glyphosate -- l’ingrédient principal du pesticide Roundup -- peut causer le cancer.

Monsanto avait alors lancé une vaste opération interne visant à étouffer ces révélations terrifiantes afin que le grand public ne soit jamais informé des dangers liés au pesticide le plus vendu au monde.

Les documents déclassifiés -- surnommés « Monsanto papers » -- ont été rendus publics dans le cadre d’une action collective portée devant une cour fédérale de Californie par plusieurs centaines de travailleurs agricoles touchés par un cancer du sang. Ils prouvent que le géant de l’agrochimie manipule les recherches, complote avec les agences d’expertises et remet des comptes rendus fallacieux aux agences gouvernementales, le tout dans le but de réfuter le fait que le glyphosate est un agent cancérogène.

Monsanto démontre encore une fois qu’en plus de ne pas être digne de confiance, le géant du toxique est un véritable danger pour la santé publique. La fusion avec Bayer ne doit surtout pas être autorisée car elle rendrait les deux géants du toxique encore plus puissants.

Le monstre issue de cette fusion contrôlerait alors la quasi-totalité de notre chaîne alimentaire, de la graine à l'assiette.






Voici ce qui s’est passé : en 1999, Monsanto a fait appel à un chercheur et lui a demandé d’étudier le glyphosate afin de prouver qu’il ne posait aucun risque de cancer. Cependant, ce scientifique a découvert tout le contraire : le glyphosate est potentiellement cancérogène.

Au lieu de faire le choix éthique et responsable de cesser d’utiliser le glyphosate dans ses produits, Monsanto a enterré cette étude et a entamé une campagne de communication visant à « prouver » que le glyphosate ne causait pas le cancer.

Les communications internes à l’entreprise déclassifiées par la justice étasunienne montrent que Monsanto a comploté avec un officiel de l’agence américaine de protection de l'environnement (EPA) dans le but de stopper les recherches gouvernementales sur les effets du glyphosate. Ce même officiel de l’EPA avait également alerté Monsanto de la publication d’un rapport à charge contre le glyphosate par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), donnant ainsi à Monsanto le temps de monter une stratégie de défense et de relations publiques.

Le géant de l’agrochimie a payé pour avoir ses propres recherches qui défendent l’utilisation du glyphosate et a ensuite embauché des scientifiques dont la mission était de publier des articles basés sur ces mêmes recherches favorables au glyphosate dans les plus grandes revues scientifiques. Ces articles étaient ensuite utilisés par l’EPA et l’Autorité européenne de sécurité des aliments afin de déterminer que le glyphosate était un produit sûr, utilisable sur les cultures vivrières.

Nous ne sommes au courant de tout cela que grâce aux plaignants atteints de cancers qui ont porté plainte contre Monsanto. Trop c'est trop.





Aujourd’hui, bien que le CIRC ait classé le glyphosate comme cancérogène probable, Monsanto continue de nier les dangers liés au Roundup.

Monsanto doit être tenu responsable des ravages causés à l’environnement et aux utilisateurs de ses produits.

SumOfUs continue de se battre afin de faire barrage à Monsanto et à sa tentative de fusion avec Bayer. Cette fusion serait un désastre pour notre planète et pour toute l’humanité, créant la plus grande multinationale agrochimique du monde avec un modèle d’affaires centré sur les pesticides tueurs d’abeilles et les composés chimiques cancérogènes.

Nous devons continuer de mettre la pression sur les décideurs et sur les agences de régulations en Europe et aux États-Unis afin de mettre fin à ces pratiques criminelles. Nous faisons campagne aux côtés d’agriculteurs et de consommateurs afin de révéler au grand jour les dangers présentés par Monsanto, Bayer et compagnie.

Ensemble, nous pouvons faire barrage à Monsanto. Pouvez-vous faire un don de 1 € afin de stopper Monsanto ?






Merci pour tout ce que vous faites,






Fatah, Nabil et toute l'équipe de SumOfUs

















Plus d'information :

























 

SumOfUs est un mouvement mondial de personnes comme vous, qui travaillent ensemble afin de responsabiliser les entreprises et de tracer une nouvelle voie durable pour l’économie mondiale. Aidez SumOfUs à renforcer ses campagnes en faisant un don de 4 € .

vendredi 26 mai 2017

Un texte de Christophe BREGAINT, ce poète (français) de l'horizon.



Mis en échec
L’horizon 
Est encore plus que jamais 
Haché par
Plus de traits
Que
N’en comptent
Les mots
De cette apologie
De l’endeuillement
En ces lieux
Sans bruit
Vient expirer
N’importe quelle perspective
Contre
Les courbes
D’une larme


















Christophe BREGAINT




jeudi 25 mai 2017

Début juin, à Paris, une NUIT DE SOUL & FUNK.

50 ans 

de 

SOUL & FUNK 

en 

une nuit 

au 

centre artistique et culturel



LA BELLEVILLOISE 

(Paris)


!!












Du 10 juin 2017 à 23h 00 

au 

11 juin 2017 à 5h 30












Billets :

http://www.digitick.com/free-your-funk-50-years-of-soul-funk-soiree-la-bellevilloise-paris-css5-freeyourfunk-pg101-ri4691509.html














Le son des labels MOTOWN ou STAX, des classiques de James BROWN, Sly STONE ou encore ZAPP, des titres plus récents mais aussi des perles introuvables ou presque


L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, texte





LA BELLEVILLOISE

19-21 Rue Boyer, 

75020 Paris


Tél : 01 46 36 07 07



Métros : Ménilmontant ou Gambetta (sortie Orfila)
















Emprisonné pour avoir tweeté aux ÉMIRATS ARABES UNIS : SIGNEZ LA PÉTITION !

Amnesty International Belgique Francophone




ÉMIRATS ARABES UNIS

Arrestation de l’éminent défenseur des droits humains Ahmed Mansoor

Bonjour,
Ce pays ne fait presque jamais la une de l’actualité, et pourtant... Aux Émirats arabes unis, les violations des droits humains sont omniprésentes. Pour éviter toute mauvaise publicité, les autorités répriment violemment tous ceux qui osent s’exprimer à ce sujet. Ahmed Mansoor, un vigoureux défenseur des droits humains, est un de ceux-là. Actif notamment sur les réseaux sociaux, il a été arrêté dans la nuit du 19 au 20 mars dernier et est aujourd’hui inculpé pour violations de la loi relative à la cyberdélinquance, un prétexte souvent employé par les autorités pour emprisonner des militants. Détenu à l’isolement et privé de toute possibilité de consulter un avocat, Ahmed risque gravement d’être exposé à des actes de torture et à d’autres formes de mauvais traitements.
Il y a urgence ! Écrivez aux autorités émiriennes et demandez la libération immédiate et sans condition du prisonnier d’opinion Ahmed Mansoor.
SIGNER LA PÉTITION
PLUS D'INFOS
Partager sur Facebook
Tweeter à vos amis
Partager sur Google Plus
Envoyer à vos amis

Le couchant à Santos (Brésil), photos de Maria-Jose DE OLIVEIRA

L’image contient peut-être : ciel, nuage, crépuscule et plein air

L’image contient peut-être : ciel, nuage, crépuscule et plein air

SANTOS, SAO PAULO,
Brésil.
Le 23 mai 2017.

























L’image contient peut-être : ciel, nuage et plein air

SANTOS, SAO PAULO,
Brésil.
Le 24 mai 2017.



















































Photographies : Maria-Jose DE OLIVEIRA.

All rights reserved.



Un texte philosophique de Robert GHISLAIN ( Belgique ).



Nous les humains, nous sommes des êtres mystérieux.
Nous ne comprenons pas le monde qui nous entoure...ou si peu.
Nous ne connaissons pas autrui, même pas ceux qui nous sont
les plus proches. ....ou si peu.
Et surtout, nous ne percevons même pas clairement le fond de notre cœur ni de notre esprit
..........ou si peu.
Parfois, nous posons des actes que notre conscience réprouve.
A d'autres moments, nous ne parvenons pas à réaliser ce que nous voudrions tant accomplir.
Alors, dites-moi donc : qui sommes-nous ?
Qui suis- je en réalité ?























Robert GHISLAIN
in Un soupçon de ( bon ) sens.
Aiseau ( Belgique ),
le 31/12/2015.






mercredi 24 mai 2017

Début Juin, Pedro VIANNA présentera le poète et artiste plasticien Patrick NAVAÏ sur RADIO-ENGHIEN.

Paris, le 23 mai 2017


Chère Amie, cher Ami,


lors de l'émission
L'onde poétique
Rencontres francophones



le jeudi 8 juin 2017




de 19 h à 20 h



sur les ondes de
 Radio IdFM / Radio Enghien
98 MHz / FM


ou en ligne







Pedro Vianna
recevra




Patrick Navaï
poète, artiste plasticien
franco-iranien
avec qui nous parlerons
de son travail dans le domaine des arts




cette émission créée et conçue par
François Fournet
est animée à tour de rôle par
Joël Conte
François Fournet
Aymeric de Lhermuzière
Pedro Vianna













Amicalement









Pedro Vianna
2 ter passage de Clichy
F-75018   PARIS

Téléphone/fax : 33 (0)9 51 79 61 37
courriel : 
pvianna@free.fr
site : http://poesiepourtous.free.fr